Aides techniques

  • Le manteau adapté de Chloé, le livre tactile, la tablette clin d'œil ... c'est à vous de voter !

    concours,fab life 2017

    Le concours Fab Life a été lancé en 1997 par Handicap International, sous le nom de "concours des papas bricoleurs, mamans astucieuses et cie".

    C'est la dernière ligne droite pour l'édition 2017 : le jury du concours Fab Life a retenu vingt finalistes. Ces lauréats, tous des particuliers, proposent des inventions destinées à faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap. Au grand public maintenant de choisir ses deux innovations préférées en votant en ligne jusqu’au 15 novembre. 

    Dans quel but ? Déterminer quelles sont les deux inventions pratiques les plus méritantes de cette 20ème édition du Fab Life. Pour cela, rien de plus simple. Tout d’abord, se connecter à la page dédiée depuis le site officiel du concours Fab Life. 

    Ensuite, prendre connaissance de l’ensemble des lauréats et du détail de leurs innovations respectives. Puis une fois identifiées, voter en ligne pour vos deux coups de cœur. Pour se faire, cliquez simplement sur "Voter" en regard du matériel préféré et "Je vote pour !". Dès le 16 novembre, les deux créations ayant recueilli le plus de suffrages se verront décerner chacune le prix du public.

    Enfin, rendez-vous le 2 décembre à Paris pour la remise des prix. Animée par Jérôme Bonaldi, le parrain du concours, la cérémonie sera organisée dans un magasin parisien Leroy Merlin, partenaire historique du concours Fab Life. Outre le fait que plusieurs animations sont prévues pour ces 20 ans, cet évènement donnera l’occasion de faire des rencontres. Et de découvrir lequel des vingt bricoleurs en course décrochera le prix spécial du jury !

    A lire aussi sur le blog de Faire Face : PUBLI – Job pour tous : créer du lien entre candidats et employeurs locaux, AAH : le gouvernement précise les effets de sa réforme sur les allocataires en couple, ...

    Source : www.faire-face.fr

     

  • E-tonomy : 5 jours d’innovation au service de l’autonomie du 11 au 15 octobre 2017

    affiche e-tonomy.jpg

    Du 11 au 15 octobre 2017, E-tonomy, rendez-vous international de rencontre du numérique et de l’aide à la personne, prendra place aux Mureaux (78), sous le parrainage de Michaël Jeremiasz, quadruple champion de tennis paralympique. 

    Ce salon prévoit d’accueillir plus de 2.000 visiteurs, des délégations internationales, des experts et des startups. 

    Au programme, des conférences, des démonstrations de robotique, de domotique ou encore d’objets connectés pour faire avancer l’autonomie. 

    Du 13 au 15 octobre 2017, un hackathon de 54 heures challengera 120 participants sur des défis sociaux, technologiques et territoriaux. Les participants seront coachés tout au long du hackathon et le jury attribuera 5 prix startups, 3 prix étudiants, 2 prix citoyens. 

    Dans la continuité de l’évènement, les lauréats auront l’opportunité d’être soutenus par un incubateur jusqu’à la matérialisation de leurs projets. 

    Les défis tourneront autour de 4 thèmes :
    - Innover dans l’intervention à domicile
    - Faciliter la mise en relation des acteurs du « Care » via une plateforme collaborative web permettant l’information et la coordination
    - La transformation digitale de la formation
    - Un défi libre

    Informations, programme et réservations sur http://e-tonomy.fr/.

    Source : Plateforme Départementale INVIE

  • Aides techniques : le tiers payant, un coup d’épée dans l’eau pour les allocataires de la PCH

    tiers,payant,pch

    Les conseils départementaux peuvent mettre en place un tiers payant pour les aides techniques et autres aides financées par la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Mais, pour les allocataires, l’intérêt réel demeure limité, estiment les associations de personnes handicapées. 

    Le tiers payant, ce n’est pas que pour les médicaments ! La loi de modernisation de notre système de santé, adoptée fin janvier 2016, a étendu ce dispositif aux aides techniques et autres aides financées par la prestation de compensation du handicap (PCH). Un décret, publié au Journal officiel le 17 novembre 2016, précise ses modalités de mise en œuvre.

    Les Conseils Départementaux peuvent donc désormais payer directement la partie du prix couverte par la PCH au fournisseur de l’aide technique ou des autres aides (aménagement du logement et du véhicule, surcoûts de transport, etc ...). Cela concerne également les aides spécifiques ou exceptionnelles (protections pour incontinence, service de télé-alarme, frais de réparation, etc ...). 

    Le tiers payant ne s’appliquera toutefois qu’avec les fournisseurs ayant signé une convention avec le Conseil Départemental, ce qui va limiter le choix des allocataires. 

    Le problème des « reste à charge » n’est pas réglé. En effet, ce dispositif permet à l’allocataire d’éviter d’avoir à avancer tout ou partie de la somme due. Mais l’intérêt réel reste limité, l’intervention de ce tiers payant ne se faisant, en effet, que sur la partie du coût couverte par la PCH. 

    Or, très souvent, les allocataires doivent s’acquitter d’un reste à charge, et resteront confrontés à la nécessité de mobiliser d’autres sources de financements pour boucler leur budget et pouvoir procéder à l’acquisition. 

    Le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) aurait souhaité que la mesure soit testée à l’échelle d’un ou plusieurs départements avant d’être généralisée. Mais le Parlement n’avait pas envisagé cette option. 

    Pour lire l’article en entier, cliquez ICI. 

    Source : www.faire-face.fr

     

  • Les nouvelles technologies au service de la prise en charge des personnes en perte d’autonomie

    salon,aldsLe nombre de personnes en perte d’autonomie en France ne cesse de s’accroître chaque année. En 2015, la population des 60-74 ans représentait 15,5 % et celle des 75 ans et plus, 9,3 %.

    Cette population reste de plus en plus longtemps à domicile, l’âge moyen d’entrée en institution est de 87 ans. Il faut donc adapter le domicile aux personnes.

    La Fédération ALDS (Association Locale de Développement Solidaire) organise son nouveau salon, sur « les nouvelles technologies au service de la prise en charge des personnes en perte d’autonomie », le jeudi 13 octobre 2016. 

    Retrouvez le programme et les modalités pratiques, en cliquant ICI. Vous pouvez vous inscrire grâce au bulletin d’inscription.

    Source : ALDS Meulan en Yvelines

  • Un label pour améliorer la qualité des services associés aux aides techniques

     Label, Cap, Handéo, aides, techniquesÀ la demande d’un Collectif composé de 10 organisations dont l’APF, Handéo se voit confier la mission de déployer un nouveau label portant sur la qualité des services associés à la délivrance d’une aide technique, depuis l’avant-vente jusqu’au service après-vente. 

    Le label Cap’Handéo “Aides techniques”, dévoilé le 9 juin dernier, doit permettre de faciliter ce repérage par les personnes en situation de handicap et par les personnes âgées. 

    Pour lire le communiqué en entier, cliquez ICI.

    Source : Réflexe Handicap