Communiqué de presse

  • L’APF dénonce la ponction de 100 millions d’euros sur le budget de la CNSA !

    L’APF déplore la décision du gouvernement de financer par un prélèvement de 100 millions d’euros sur les réserves de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) l’aide aux conseils départementaux qui font face à des difficultés budgétaires pour régler les trois allocations de solidarité : le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et la prestation de compensation du handicap (PCH).

    Lire la suite

  • Ressources des personnes en situation de handicap : L’Assemblée nationale vote un budget injuste !

    (liste des associations représentatives)

     

    Les associations représentatives de personnes en situation de handicap et de personnes atteintes de maladie, signataires de la pétition relative à l'AAH et à la pension d’invalidité, dénoncent le vote du budget 2018 par l’Assemblée nationale, qui ont pour effet une stagnation voire un recul du pouvoir d’achat pour des milliers de personnes.

    Lire la suite

  • Comité Interministériel du Handicap : des orientations précisées, l’impasse sur la compensation et de fortes inquiétudes sur l’AAH 

    La tenue de ce Comité Interministériel du Handicap (CIH), dès le début de quinquennat, est un signal positif soulignant, avec l’engagement du président de la République, la mobilisation du Premier ministre et de son gouvernement avec l’appui de la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées, pour porter la politique du handicap, avec une approche transversale et inclusive. 

    La «feuille de route» du gouvernement apporte des éclairages sur les premières orientations et décisions pour ce début de quinquennat. Des chantiers vont s’engager et l’APF réaffirme sa volonté d’être partie prenante des travaux qui vont se poursuivre avec les différents ministères afin d’apporter son expertise militante et professionnelle.

    Si certaines orientations vont dans le bon sens telles que la revalorisation de l’AAH, les dispositions liées à l’accessibilité (bilan des Ad’AP réalisé en transparence) et au logement (logement évolutif), la réponse accompagnée pour tous et l’éducation, l’APF est inquiète de certaines mesures qu’elle découvre concernant l’AAH (nouvelle base du calcul des ressources du conjoint, fusion des compléments AAH).

    Par ailleurs, l’absence d’orientations concernant la prestation de compensation du handicap n’est pas compréhensible alors que les besoins d’aide humaine, de financement des aides techniques, de l’aménagement du logement et du véhicule figurent parmi les préoccupations majeures des personnes en situation de handicap ...

    AAH : une revalorisation confirmée mais des nouvelles orientations inacceptables ...

    Lire le communiqué de presse en entier.

    Source : Direction de la communication et du marketing - APF

  • Un comité interministériel du handicap qui répondra aux inquiétudes des personnes en situation de handicap et de leur famille ?

    Ce mercredi 20 septembre aura lieu le premier Comité interministériel du handicap (CIH) du quinquennat Macron.

    L’APF salue la tenue de ce Comité alors que le président de la République et le Premier ministre ont déclaré que le handicap serait une priorité du quinquennat. La nomination d’une Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, démontre la volonté d’une approche inclusive et transversale de cette question qui concerne 12 millions de Français. 

    L’APF attend de ce rendez-vous que le gouvernement dévoile la «feuille de route» de sa politique du handicap pour les 5 années à venir. Elle souhaite notamment que soient levées les inquiétudes des personnes en situation de handicap et de leurs familles suite aux premières orientations du gouvernement qui les impactent directement : diminution des contrats aidés ; baisse des APL ; baisse des dotations aux collectivités territoriales, ainsi que les positions publiques du président de la République sur un allégement des normes, dans les logements, au détriment des droits fondamentaux des personnes en situation de handicap. 

    Les préoccupations quotidiennes des personnes en situation de handicap et de leur famille sont nombreuses, elles attendent notamment des réponses ... 

    Pour lire la suite du communiqué, cliquez ICI.

    Source : Direction de la communication et du marketing - APF