27/02/2017

la fin de vie, si on en parlait ?

 

fin, de vie, directives, anticipées

Handicap, accident, maladie dégénérative … Lorsqu'une personne ne peut plus s'exprimer, ses directives anticipées permettent aux professionnels de santé de connaître ses dernières volontés.

Pourtant, peu de personnes sont aujourd'hui informées de la possibilité qui leur est offerte de les rédiger et de désigner une personne de confiance.

C'est pourquoi la Haute Autorité de la Santé (HAS) et le Ministère de la Santé lancent une campagne d'information sur les droits de la personne concernant la fin de vie. L'intérêt ? Inciter à rédiger ses directives anticipées pour désigner, notamment, une personne de confiance.

Parmi les outils de communication, un site internet , un spot TV, et des rencontres dédiées à ce sujet dans toute la France.

Pour obtenir des informations sur les directives anticipées, cliquez ICI

Source : Handicap.fr

08:30 Publié dans Droits, Santé

Les commentaires sont fermés.