APF France handicap - Page 4

  • Une belle idée de la délégation APF de Paris (75)

    discosoupe,ballade,urbaine,apf,paris

    Dans le cadre de la Nuit Blanche, le comité APF du 13ème arrondissement de Paris, Réseauquartier, Compos13 et l'Arobase Café organisent une DISCOSOUPE/BALLADE URBAINE, 

    le samedi 17 octobre 2017,
    à partir de 15 heures
    à l'Arobase Café
    101 rue du Chevaleret
    75013 Paris 

    Au programme : corvée d'épluchage, musique, dégustation, danse ... 

    A vos couteaux !

    Source : APF - Délégation de Paris

  • 80 ans de Unes du magazine Faire Face !

    80,ans,faire-face

    Plongez avec nous dans l'histoire de l'Association des Paralysés de France et ses 84 ans de vie associative et de combat en faveur du handicap.

    Les premières heures de l'association ont été marquées par la création du magazine Faire-Face Mieux vivre le handicap moteur, que nous vous proposons de découvrir au fil de ses couvertures.

    En mars 1933, était publié le premier numéro du magazine. 80 ans plus tard, son nom n'a pas changé, mais celui qui est aujourd'hui un bimensuel s'est offert un nouveau visage.

    Au cours de ses 84 ans d'existence, le magazine n'a cessé d'évoluer tout en gardant son objectif : décrypter l'actualité sous l'angle du handicap moteur et informer pour permettre à chacun d'exercer pleinement sa citoyenneté.

    Retrouvez de nombreuses archives, sur le site d'information faire-face.fr ou en cliquant ICI.

    Source : site national de l'APF.

     

  • Vivre avec la sclérose en plaques : l’APF en parle et le fait savoir

    La semaine de sensibilisation à la sclérose en plaques (SEP), qui s’est déroulée du 29 mai au 4 juin, a été l’occasion de multiples manifestations au sein du réseau APF. Journées sportives, rencontres, débats, chaînes humaines … Avec pour point d’orgue la publication des résultats d’une étude sur l’impact de la maladie sur la vie professionnelle dévoilée lors de la Journée mondiale le 31 mai. 

    L’imprévisibilité et la méconnaissance de la sclérose en plaques, Michel Garcia, adhérent APF du Vaucluse, y a été maintes fois confronté. Lui qui a mis trois ans pour connaître l’origine de ses difficultés physiques et a dû cesser de travailler au bout de la deuxième. Lui, qui a ensuite dû renoncer à lancer son activité d’expertise dans le bâtiment, en raison d’une poussée de la maladie totalement inédite. Depuis, et en parfait accord avec le thème de la semaine de sensibilisation à la sclérose en plaques – Vivre avec la SEP – il ne cesse de témoigner, sensibiliser et conseiller ...

    Pour lire la suite, cliquer ICI.

    Pour en savoir plus sur la SEP :
    http://www.sclerose-en-plaques.apf.asso.fr 

    Pour découvrir les résultats de cette enquête : ICI

    Source : Pôle Communication et relations avec les publics - APF

     

  • L’APF poursuit son engagement contre la maltraitance

    Engagée depuis de nombreuses années dans la promotion de la bientraitance et la prévention de la maltraitance, l’APF franchit une étape supplémentaire. Le 15 juin dernier, elle a co-organisé une journée d’étude sur ce thème aux côtés du Ministère des Affaires sociales et de la Santé, de l’ADF *, de la FEHAP *, de la Haute Autorité de Santé et de l'UNAF * avec pour objectif d’impulser une politique publique de lutte contre la maltraitance. L’enjeu est de taille !

    Toute personne adulte en état de vulnérabilité du fait de la maladie, l’avancée en âge, le handicap ou la situation sociale, est susceptible aujourd’hui en France d’être victime de maltraitance. Que cette maltraitance soit active c’est-à-dire physique, morale, sexuelle ou financière ou qu’elle soit plus insidieuse, passive, c’est-à-dire systémique ou organisationnelle. Sous-estimé, mal mesuré, peu visible hors d’événements à forts retentissements médiatiques, parfois encore marqué par le tabou, le phénomène de maltraitance mérite d’être mieux connu. 

    Un point sur les connaissances, les travaux de recherche et les politiques publiques pour élaborer ensuite avec des acteurs engagés en ateliers restreints des propositions concrètes destinées à faire progresser les politiques publiques de protection des personnes vulnérables, et des jalons possibles pour son déploiement dans la société et dans les institutions. C’était le programme de cette journée d’étude ...

    Pour lire la suite, cliquez ICI.

    * ADF : Assemblée des Départements de France
    * FEHAP : Fédération des Etablissements Hospitaliers et d'Aide à la Personne privés non lucratifs
    * UNAF : Union Nationale des Associations Familiales 

    Source : Pôle Communication et relations avec les publics - APF