Emploi, formation - Page 5

  • Hello Handicap by Nocibé

    recrutment nocibé - juin 2017.jpg

    Du 5 au 7 juillet, Nocibé organise Hello Handicap by Nocibé un événement de recrutement en ligne, dédié aux travailleurs handicapés. 

    C’est un événement de recrutement permettant aux personnes en situation de handicap de rejoindre l’entreprise Nocibé, soit au sein de l’un de ses 600 magasins, de son siège social ou de son entrepôt logistique, en alternance, en CDD ou en CDI.

    Les candidat(e)s s’inscrivent en ligne et postulent aux offres qui les intéressent avant le 2 juillet 2017. Ils passent leurs entretiens, par téléphone ou par tchat entre le 5 et le 7 juillet.

    Tous les postes chez Nocibé sont ouverts aux personnes en situation de handicap. Nocibé propose donc des postes de conseiller(e) de beauté, d’esthéticienne ou de manager dans ses magasins, partout en France et des postes plus spécifiques au sein de son siège social ou son entrepôt logistique à Villeneuve d’Ascq, dans la très proche banlieue de Lille. 

    Pour obtenir l'intégralité de l'annonce, cliquez ICI. 

    Source : Direction Régionale Ile de France - APF

  • Sclérose en plaques : faire face aussi à la difficulté de mener une vie professionnelle

    Roche, en partenariat avec Union pour la lutte contre la sclérose en plaques (UNISEP) et l’Association des Paralysés de France (APF) se mobilise pour mettre en lumière les freins à l’insertion et au maintien dans l’emploi des personnes atteintes de Sclérose en plaques et de leurs aidants et souligner le bénéfice de leur intégration pour les entreprises et pour l’ensemble de la société. 

    Maladie inflammatoire chronique et invalidante du système nerveux central, la Sclérose en plaques a pour caractéristique d’évoluer de manière imprévisible. 

    Avec un diagnostic posé en moyenne à 30 ans, la SEP pénalise ceux qui sont touchés par la maladie, parfois avant même leur entrée sur le marché du travail : 87 % des personnes atteintes considèrent que la maladie est un véritable frein pour trouver un travail. 

    Du côté des employeurs, la moitié estime que le frein le plus important à l’embauche d’une personne présentant ce type de maladie invalidante réside dans le caractère aléatoire de son évolution. De la même manière, plus de 3/4 des aidants affirment que le caractère aléatoire et imprévisible de la Sclérose en plaques a eu une incidence sur leur vie professionnelle. Elle est ainsi également vécue de la part des aidants

    Vous pouvez retrouver :

    - l'intégralité du communiqué
    - des chiffres-clés
     

    Source : Direction de la communication et du développement des ressources - APF

  • Ouverture du Forum Talents Handicap

    forum talents handicap 2017.jpg

    La 10ème édition du Forum Talents Handicap, pour tous types de contrats ouvre aujourd'hui, vendredi 21 avril. 

    Ce forum en ligne de recrutement de candidats en situation de handicap, dont l'APF est partenaire, sera ouvert jusqu'au 19 mai. 

    Pour s'inscrire et participer, rendez-vous sur le site dédié !

    Source : www.apf.asso.fr

  • La garantie jeunes, c’est aussi pour les jeunes en situation de handicap

    Les jeunes âgés de 16 à 25 ans ni en emploi, ni étudiants, ni en formation peuvent bénéficier de la garantie jeunes, même s’ils perçoivent déjà l’Allocation Adulte Handicapé (AAH).

    C’est un nouveau droit pour les 16-25 ans en situation de précarité. Auquel les jeunes en situation de handicap peuvent être éligibles, comme les autres. Après avoir été expérimentée dans quelques départements puis progressivement étendue, la garantie jeunes est, depuis le 1er janvier 2017, généralisée à l’ensemble du territoire.

    Elle se compose de deux volets : un accompagnement intensif et personnalisé vers l’emploi et une allocation forfaitaire d’un montant maximum de 470,95 € par mois.

    La garantie jeunes est mise en œuvre par les missions locales.

    Y sont éligibles les personnes :
    – âgées de 16 ans à 25 ans ;
    – ni en emploi, ni étudiantes, ni en formation ;
    – vivant hors du foyer parental ou au sein de ce foyer sans soutien financier de leurs parents ;
    – prêtes à s’engager dans un accompagnement intensif vers l’emploi ;
    – et dont les ressources mensuelles sont inférieures à 470,95 €.

    Pour lire l’article en entier, cliquez ICI. 

    Source : www.faire-face.fr

     

  • Sensibilisation/formation des aidants familiaux : La CNSA soutient le programme mis en place par l'APF

    cnsa,formation,aidants

    La Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) s’engage aux côtés de l’Association des Paralysés de France (APF) qui développe un programme de sensibilisation/formation des aidants familiaux de personnes ayant un handicap moteur, avec ou sans trouble associé, ou de personnes polyhandicapées.

    Les actions seront déployées jusqu’à fin 2019 dans la perspective d’accompagner 3000 aidants à travers 300 sessions, gratuites grâce au financement apporté par la CNSA.   

    Les formations seront animées par des binômes composés d’aidants familiaux et de formateurs spécialistes des thèmes abordés, croisant ainsi les savoirs d’expériences et professionnels. Ce programme a pour objectif principal de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des aidants familiaux. 

    Les formations seront organisées par les délégations et les établissements et services médico-sociaux de l’APF en lien avec leurs partenaires associatifs. Au niveau régional, 25 sessions en moyenne seront mises en place. Leurs thèmes auront été choisis selon les besoins des aidants et au regard de ce qui aura déjà été proposé sur le territoire.

    L’Association des Paralysés de France est investie depuis de nombreuses années dans l’accompagnement des aidants : mise en place du Collectif inter-associatif des aidants familiaux, formulation de recommandations sur la problématique des aidants familiaux, mise en place d’un groupe interne de travail. Cette convention CNSA-APF s’inscrit ainsi dans la continuité des actions déployées par l’association. 

    Pour lire le communiqué en entier, cliquez ICI. 

    Source : Direction de la communication et du développement des ressources – APF