19/03/2015

Un nouveau numéro d’appel inédit en France : Écoute Violences Femmes Handicapées

information.jpgAfin de lutter contre les violences envers les femmes handicapées, l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (FDFA) lance un numéro d’appel inédit en France : Écoute Violences Femmes Handicapées.

Viols ; agressions sexuelles, verbales ou psychologiques ; maltraitance … Les femmes en situation de handicap sont bien souvent très démunies face aux violences qu’elles subissent. Comment oser avouer les attouchements répétés d’un soignant ? Que faire face à un conjoint qui vous vole vos clefs pour vous priver de sorties ou d’un collègue de travail qui vous insulte ?

Pour lutter contre la solitude de ces victimes, l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir met à leur disposition une plateforme d’écoute nationale dans le but de les accompagner et de les soutenir. 

En phase de démarrage, ce numéro d’appel, 01 40 47 06 06, sera ouvert deux demi-journées par semaine : les lundis de 14h à 17h30 et les jeudis de 10h à 13h.

Dix écoutantes bénévoles et deux psychologues à temps partiel seront là pour recueillir la parole des femmes.

Depuis le 1er janvier 2014, le 3919 est le numéro de référence d’écoute téléphonique en matière de violences faites aux femmes. Gérée par la Fédération nationale solidarité femmes, cette plateforme d’écoute est accessible 7 jours sur 7.

Toutefois, le 3919 ne constitue pas un numéro d’appel d’urgence. Si la situation nécessite une intervention rapide, il faut composer le 17 (police, gendarmerie), le 15 (numéro spécifique aux urgences médicales, qui permet de joindre 24h/24 le service d’aide médicale urgente (Samu) ou encore le 18 (pompiers).

Source : Faire Face

 

08:30 Publié dans Droits, Santé

02/03/2015

66 millions d'impatients

logo.pngLe site  66millionsdimpatients.org est le site du CISS (Collectif Interassociatif sur la Santé)

66millionsdimpatients.org se veut au service de tous les usagers du système de santé, c’est-à-dire de l’ensemble des citoyens car nous sommes tous concernés par les enjeux de santé et l’accès aux soins, notamment les patients que le site a préféré rebaptiser ici les « im-patients », car ils ont parfois des étonnements ou des agacements à l’occasion de leurs soins.

Ce site s'inscrit dans une démarche informative, première marche vers l'autonomie du patient et une démarche participative, pour que s’exprime(nt) la/les voix des usagers du système de santé, permettant de mieux connaître leurs attentes en matière de prise en charge et d'organisation des soins.

 

66millionsdimpatients.org, pourquoi ?

66millionsdimpatients.org est à la fois une aide pour mieux se repérer dans l’offre de soins et permettre l’exigence de soins de qualité ainsi qu’un guide des droits des patients et de la promotion de la santé au sens large. A travers des articles sur la prévention, la prise en charge, les facteurs de risques environnementaux, les coûts des soins, etc., des dossiers et enquêtes, des prises de paroles d’experts, mais aussi des services tels que calculateurs de coûts des soins, plateforme téléphonique…

Dans un contexte de massification des cas de malades chroniques, un aspect majeur à améliorer aujourd'hui pour que l'usager du système de santé prenne toute sa place, c'est l'effectivité des droits. Mieux être informé, s’exprimer, c’est être mieux armé pour défendre ses droits et devenir acteur de sa santé. Le site 66millionsdimpatients.org se veut le porte-parole des patients impatients et l’outil d’information pour mieux s’y retrouver dans l’organisation des soins. A vous, la parole !

 

Qu’est-ce que le CISS ?

Le CISS ( Collectif interassociatif sur la santé)représente depuis près de 20 ans les intérêts communs à tous les usagers du système de santé et œuvre pour un accès de tous à des soins de qualité.Le CISS rassemble 40 associations nationales  dont l'APF et 25 collectifs en régions intervenant dans le champ de la santé à partir des approches complémentaires d’associations de personnes malades et en situation de handicap, d’associations familiales, de consommateurs et de personnes âgées et retraitées. Il veille en particulier au respect des droits des malades consacrés par la loi du 4 mars 2002.

Le CISS rassemble 40 associations nationales et 25 collectifs en régions intervenant dans le champ de la santé à partir des approches complémentaires d’associations de personnes malades et en situation de handicap, d’associations familiales, de consommateurs et de personnes âgées et retraitées.

Il veille en particulier au respect des droits des malades consacrés par la loi du 4 mars 2002.

- See more at: http://www.66millionsdimpatients.org/?page_id=397#sthash.vaRitBKp.dpuf

Le CISS rassemble 40 associations nationales et 25 collectifs en régions intervenant dans le champ de la santé à partir des approches complémentaires d’associations de personnes malades et en situation de handicap, d’associations familiales, de consommateurs et de personnes âgées et retraitées.

Il veille en particulier au respect des droits des malades consacrés par la loi du 4 mars 2002.

- See more at: http://www.66millionsdimpatients.org/?page_id=397#sthash.vaRitBKp.dpuf

08:30 Publié dans Santé

23/01/2015

Soins dentaires à domicile ou en établissement

images.jpgUn coup de projecteur sur l'initiative de l'association INCISIV, agissant en Ile de France, qui s'occupe de fournir la logistique pour des soins dentaires à domicile et en établissements.
 
INCISIV est une association Loi 1901 à but non lucratif dont l’objectif est de donner à des personnes dont la mobilité est réduite ou nulle la possibilité de recevoir des soins dentaires chez eux.
Cette association met en relation ces personnes avec des chirurgiens-dentistes qui vont pouvoir, grâce à son matériel miniaturisé et transportable, se rendre au chevet de patients immobilisés à leur domicile.
INCISIV apporte le soin bucco-dentaire à domicile, en EHPAD et dans toutes les institutions où vivent des personnes âgées et/ou handicapées.
 
La facturation est décomposée en deux partie : une partie pour l'association (matériel de radio, dentaire, ...) et la facture des soins réalisés par le praticien.
 
Par contre, à ce jour, la facture associative n'est pas prise en charge par la sécurité sociale/ARS ce qui fait que le coût est élevé.
 
Pour plus d'informations l'association INCISIV cliquez sur le lien suivant : http://soins-dentaires-a-domicile.fr/ 
 

08:30 Publié dans Santé