11/02/2015

Accessibilité : tous mobilisés aujourd'hui !

apf access.jpgDes mobilisations s’organisent dans des dizaines de villes en France aujourd'hui le 11 février 2015 pour dénoncer l’Ordonnance du 26 septembre 2014 en matière d'accessibilité qui annihile les ambitions initiales de la loi du 11 février 2005.

Retrouvez la carte des mobilisations en cliquant ici.

La délégation APF des Yvelines vous appelle à venir manifester à Paris devant l'Assemblée Nationale ce mercredi 11 février de 13h à 16h place Edouard Herriot.

Ce rassemblement a pour but de demander aux différents groupes parlementaires un engagement à ne pas ratifier en l'état cette Ordonnance et à présenter au Gouvernement l'ensemble de nos propositions indispensables pour assurer la mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie, et des transports.

Personnes dites handicapées, nous sommes continuellement confrontées à l'inaccessibilité des logements, des commerces, de la voirie et des transports. Mais les personnes dites valides sont souvent aussi en butte à des difficultés d'accessibilité de tous ordres. Il en va donc du mieux vivre ensemble.

Nous sommes donc tous concernés !

08:30 Publié dans Accessibilité

05/02/2015

Dix ans de la loi handicap de 2005 : Le Collectif pour une France accessible appelle à la mobilisation le 11 février

3700516213.jpgA l’occasion des 10 ans de la loi handicap du 11 février 2005, le Collectif pour une France accessible appelle à se mobiliser, partout en France, pour dénoncer l’Ordonnance relative à l’accessibilité du 26 septembre dernier qui annihile les ambitions et objectifs de mise en accessibilité de la France.

Alors que les établissements recevant du public et les transports en commun devaient être accessibles en 2015, le gouvernement propose un retour en arrière inacceptable en anéantissant les principes initiaux de la loi, et ce, alors que l’obligation d’accessibilité date de 1975 !

Ainsi, le Collectif pour une France accessible qui regroupe des associations représentatives de personnes en situation de handicap, personnes âgées, personnes retraitées, usagers des transports publics, piétons, parents, familles et cyclistes appelle à un rassemblement à Paris devant l’Assemblée nationale le 11 février pour montrer sa colère ! Et des mobilisations sont d’ores et déjà prévues dans plusieurs villes en France.

Le collectif demande notamment aux parlementaires de ne pas ratifier, en l’état, l’Ordonnance qui leur sera présentée prochainement par le gouvernement.

Le Collectif pour une France accessible dénonce le fait que le gouvernement n’ait pas pris en compte l’avis défavorable du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) relatif à cette Ordonnance.

De plus, les textes d’application récemment publiés accentuent considérablement la remise en cause du principe d’accessibilité des transports publics ; tandis que la grande majorité des établissements recevant du public (écoles, cinémas, commerces, cabinets médicaux, stades, etc.) existants en France se trouve complètement exonérée de la moindre obligation d’étudier les conditions d’une mise en accessibilité !

Ces textes sonnent comme un retour en arrière inacceptable et une spectaculaire atteinte à la dignité et à la citoyenneté des personnes qui seront confrontées, quotidiennement, encore plus durement à une multitude de situations de handicap.

Des mobilisations sont d’ores et déjà prévues le 11 février à Annecy, Auxerre, Bordeaux, Chambéry, Charleville Mézières, Chaumont, Digne-les-Bains, Dijon, Gap, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Moulins, Nice, Niort, Orléans, Privas, La Roche sur Yon, Saint-Brieuc, Troyes et Reims, …

Le collectif appelle à se rassembler à Paris devant l’Assemblée nationale, place Edouard Herriot (sous réserve d’autorisation) pour demander aux différents groupes parlementaires de ne pas ratifier en l'état cette Ordonnance et présenter au gouvernement un ensemble de propositions indispensables pour assurer la mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie et des transports.

Plus d’infos : www.collectifpourunefranceaccessible.fr

 

08:30 Publié dans Accessibilité

04/02/2015

Lancement d’une plateforme collaborative sur l’accessibilité

index.jpgPour aider son frère paraplégique à dépasser son handicap suite à un accident de la route, Audrey Sovignet a créé I Wheel Share. Un outil pour partager expériences, anecdotes, bons et mauvais plans ou autres. Le tout de manière géolocalisée sur une carte collaborative.

Cette plateforme et application mobile permettra bientôt de recenser et faire remonter les expériences quotidiennes de non-accessibilité ou de manque de sensibilisation, que ce soit dans les lieux de vie (cinéma donc, mais aussi bars, restaurants…), les transports en commun ou encore sur la voie publique. Tout endroit, ou contexte inadapté, pourra y être référencé. Mais aussi les lieux ʺhandi-friendlyʺ, les vécus et rencontres positifs.

Sa mise en route est prévue pour févier-mars 2015, indique celle qui en détient l’initiative : Audrey Sovignet, une jeune webdesigneuse formée à la programmation informatique. Elle a voulu I Wheel Share à la fois comme un réseau social d’entraide et un lanceur d’alerte citoyen, « une zone d’expression » afin d’éveiller les consciences et déclencher des solutions. « Le but n’est pas de taper sur les doigts des établissements qui ne sont pas aux normes mais de les encourager à évoluer », précise-t-elle. Établissements auxquels, en partenariat avec Carrotmob, elle entend proposer d’organiser des évènements anti-boycott en leur sein (concert, jeux…), d’en investir les recettes dans une rampe amovible en kit ou un menu en braille, par exemple (mis en place lors de la même soirée), et d’être ainsi ensuite valorisés sur sa carte pour cette démarche.

Mais I Wheel Share ne se contente pas de ce volet social. Sa conceptrice a songé à en assurer la viabilité économique, donc la pérennité. Elle le dotera à terme d’un volet commercial : une boutique en ligne permettra d’y acheter des « produits innovants, tendance et design » dans les domaines de la mode, du design fonctionnel, du sport, des arts et voyages ou encore de la vie affective et sexuelle. Ce commerce électronique est en cours de développement, dopé par le fait d’avoir remporté, il y a peu, un concours de Prestashop (sorte de WordPress du e-commerce). Son ouverture devrait se faire en 2015.

En attendant vous pouvez d'ores et déjà explorer le site en cliquant ICI.

Source : Faire Face

08:30 Publié dans Accessibilité, Web