APF - Page 27

  • HandiDon : les résultats du grand jeu solidaire de l’APF !

    handidon.jpgLe 10 décembre avait lieu à Créteil, le tirage au sort de la région Ile-de-France de l’opération HandiDon, le grand jeu national solidaire annuel de l’Association des Paralysés de France. A la clé, une tablette Ipad Air 2 pour Khadia RABHI l’heureuse gagnante de cette seconde édition.

    Organisée du 1er septembre au 1er décembre, HandiDon est une opération de collecte de dons qui offre en contrepartie des tickets-dons et, la possibilité de remporter de nombreux lots tout en aidant les personnes en situation de handicap moteur et leur famille.
    Les tickets étaient proposés par les salariés, les adhérents et les bénévoles des structures APF. Ils étaient également disponibles sur le site Internet www.handidon.fr et lors d’opérations spéciales aux Conforama d'Orgeval et PSA-Peugeot-Citroën de Poissy. 

    Grâce à la mobilisation des acteurs APF, de leurs partenaires et à la générosité des Yvelinois, cette seconde édition de HandiDon fut un beau succès. 

    HandiDon a bénéficié de soutiens de taille et notamment de la participation de Thierry Beccaro, le parrain de l’opération qui a enregistré des spots radio, diffusés sur France Bleu.

    Le tirage national a eu lieu le 17 décembre à Paris au siège de l’APF. Les résultats sont disponibles sur le site www.handidon.fr et sur le site de l’APF : www.apf.asso.fr.

    La remise des prix aura lieu à Disneyland Paris le mercredi 20 janvier 2016 à l’occasion d’une grande journée solidarité ou quelques 300 enfants et parents accompagnés par l’APF seront accueillis par les Disney VoluntEARS, les bénévoles de Disneyland Paris, pour profiter des nombreuses attractions, spectacles et rencontres avec les personnages Disney.


    La délégation APF des Yvelines, remercie très chaleureusement l’ensemble des bénévoles, des adhérents et des partenaires qui se sont engagés à ses côtés pour cette deuxième édition de HandiDon et qui ont apporté leurs soutiens matériels, financiers ou ont fait don de leur temps.

    HandiDon, c’est l’affaire de tous. 

    Ensemble, faisons cap aujourd’hui vers une société inclusive !

  • Ad'Ap, le Collectif pour une France accessiblé déplore la faillite – prévisible ! - du dispositif gouvernemental

    Collectif pour une france accessible.jpgEn juillet 2015, le Parlement a adopté l’Ordonnance de la honte qui marque un tournant tragique dans l’histoire de l’accessibilité en France. Non content de déconstruire les objectifs initiaux de la loi 2005, cette Ordonnance instaure les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP).

    Ces Ad’AP engagent les propriétaires à échelonner la mise en accessibilité de leur ERP et octroient deux nouveaux motifs de dérogations.

    Les propriétaires avaient jusqu’au 27 septembre 2015 pour déposer leur Ad’AP auprès de la préfecture. Indigné par une telle régression des droits, en dépit de sa forte mobilisation (manifestations, pétition, etc…), le Collectif pour une France accessible déplore aujourd’hui la faillite, certes prévisible (!), du dispositif gouvernemental !

    En effet, deux mois après, ce sont plus de 400 000 établissements sur environ 1 million qui n’ont pas déposés leur Ad’AP, soit près de 40% des propriétaires d’ERP qui sont dans l’illégalité ! Face à cette faillite, le Collectif pour une France accessible demande une réelle mobilisation des pouvoirs publics pour une France accessible à tous !

    Pour lire le communiqué de presse complet cliquez ICI

  • Journée de la solidarité à au parc Disneyland

    j'aime.jpgUne invitation à saisir : dans le cadre d’un mécénat avec Disney, l’APF bénéficie d’une journée de la solidarité le mercredi 20 janvier prochain.

    Concrètement : 200 enfants, jeunes et leurs accompagnants sont invités à passer la journée à Disney. L’entrée est offerte (attention pas le repas).

    Autre information importante : il faudra que les personnes concernées aient leur carte d'invalidité ou un certificat médical, cela servira de justificatif comme quoi il pourront avoir une carte d'accès prioritaire aux activités.

    En plus des accompagnants, des volontaires Disney seront mobilisés pour nous accompagner tout au long de la journée.

    Cela représente un nombre de participants (enfants et accompagnant compris) de 25 par départements.

    Donc si vous êtes adhérent de la délégation que vous êtes parents d’un enfant en situation de handicap ou avez entre 18 et 25 ans vous pouvez vous inscrire pour participer à cette journée auprès de la délégation soit par téléphone au 01.30.44.14.41 soit par mail à dd.78@apf.asso.fr, merci de vous faire connaître avant le 10 décembre.

  • PROJET DE LOI DE FINANCES 2016 : une victoire pour les personnes en situation de handicap qui font reculer le gouvernement !

    logo+signWeb.jpgAu cours de l’examen de la seconde partie du projet de finances 2016 (PLF) en séance publique à l’Assemblée nationale, le gouvernement a annoncé le retrait de la mesure scandaleuse concernant le calcul de l’AAH !
    Un recul obtenu notamment grâce à une forte mobilisation citoyenne via la pétition initiée par l’APF change.org/HandicapStopIndecence dont le nombre de signataires a doublé en 24 heures pour atteindre plus de 48 000 soutiens et à l'intervention de l'APF auprès des différents groupes parlementaires !
    Une victoire teintée d’inquiétudes toutefois puisque le gouvernement demande à ce que ce sujet soit repris dans le cadre de la mission parlementaire sur les minima sociaux confiée à Christophe Sirugue.
    Pour l’APF, il est temps de considérer la création d’un revenu d’existence personnel pour l'ensemble des personnes en situation de handicap (AAH, pensions d’invalidité, rentes accident du travail...) ne pouvant pas ou plus travailler du fait de leur handicap ou de leur maladie invalidante
    Pour l'APF, le sujet ne peut être réduit aux minima sociaux ordinaire.
    Depuis des années, l’association appelle fortement à engager une politique pour la création d’un revenu d'existence personnel pour l'ensemble des personnes en situation de handicap (AAH, pensions d’invalidité, rentes accident du travail...) ne pouvant pas ou plus travailler du fait de leur handicap ou de leur maladie invalidante. Une demande à laquelle les gouvernements successifs sont restés sourds jusqu’à présent. Qu’en sera-t-il de celle-ci ?